samedi, septembre 27, 2014

pays de Fayence PLU - SCOT (suite)

La notion d'habitat dispersé vs densification - concentration est bien expliquée dans le diagnostic et le PADD du PLU de Callian et le plan de zonages qui en est résulté. L'alternative n'est pas de déplacer la ville à la campagne, mais de maîtriser l'espace occupé pour y construire les logements nécessaires à l'accueil de la population. Les moyens sont la densification de l'existant, de remplir les "dents creuses" et d'affecter certains espaces à une urbanisation future (les zones UA). Suite...

9 commentaires:

  1. L'habitat dispersé est condamné mais il faut se demander pourquoi les gens ont recherché ce type d'habitation ?
    La réponse est simple : l'éloignement entre voisins permet de réduire les troubles sonores de voisinages.
    Maintenant, il faut trouver une nouvelle façon de construire groupée tout en assurant une bonne indépendance phonique. La solution existe depuis longtemps de l'autre côté de la méditerranée : le style riad, c'est à dire les maisons avec ouvertures sur un patio intérieur. Cette solution aura aussi un intérêt en prévision du réchauffement climatique. Reste à voir si les contraintes administratives permettrons à nos architectes d'adapter ce style à notre région.

    RépondreSupprimer
  2. Les pays arabes ne connaissent pas l'habitat dispersé; les Chinois non plus. Les arabes ont pourtant créé des systèmes urbains extrêment bons à vivre. Je recommande la lecture du livre de mon voisin Friedrich Ragette, qui fut professeur d'architecture à l'université de Beyrouth et aussi à Sharia aux EAU. "Traditional domestic architecture in the arab region"

    RépondreSupprimer
  3. Nous vivons à la campagne, proches de l'autarcie pour certains d'entre nous; en cas d'effondrement de la civilisation, comme décrit par Jared Diamond dans "Collapse", nous serions les derniers à partir; comme les riches! Voir cette vidéo de Piero San Giogio

    RépondreSupprimer
  4. Les "systemes urbains" arabes (au sens large), sont tellement bons a vivre que leurs habitants n'ont qu'une envie : venir vivre dans votre "enfer". Lequel n'est pas pavé de seules bonnes intentions, mais de très forte aide sociale, il est vrai.

    RépondreSupprimer
  5. La France clame haut et fort : pays des libertés ????
    Un mensonge de plus ! De plus en plus vrai ! Avec la gauche écolo !
    Comment peut-on accepter qu’un PLU obligera demain un citoyen français à vivre dans des cages à lapins à cause d’un PLU, alors que ses origines de la campagne font qu’il préfère vivre dans un cabanon avec ses oliviers !
    Il faut arrêter de mentir au peuple car le peuple commence à se réveiller ! Les élections Européennes en sont prémisse !
    La France, les régions, les départements, la communauté des communes et les communes ont les moyens financiers de répondre à la liberté d’un habitat dispersé et d’offrir à ceux qui le désirent un habitat groupé !
    Supprimons les étages du mille feuilles qui coûtent très cher en fonctionnement et qui n’ont rien apporté de plus aux citoyens que des impôts plus lourds ! Une gestion d’entreprise pour ces organismes d’état serait indispensable pour économiser de l’argent des contribuables !
    L’Etat et ses milles feuilles doivent d’une part modifier les lois sur le social qui donne tout à ceux qui n’ont jamais donné pour notre pays ! Mieux contrôler où va notre argent du social ! faire de meilleurs contrôles sur les grosses entreprises qui délocalisent leur siège social et font tout pour ne pas payer d’impôts …. Bref il n’y a aucune raison de bon sens qui puisse nous amener à faire disparaitre l’habitat dispersé !
    Désolé c’est exactement comme il y a 20 ans ou les gouvernements aidés d’expert et d’écolo démontraient que les voitures Diesels polluaient moins que les voitures essence ! Ce qui est faux aujourd’hui de leurs bouches ! Qui sont les menteurs ?
    Tout cela n’est que manipulation politique ! Y compris sur l’habitat !
    Cordialement
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  6. et il arrose ici aussi comme si nous étions idiots.

    Comme d'hab M.Graille répète sans cesse la même chose; une fois c'était bien; il l'a redit une fois, il le dira encore et encore comme un moulin à prières tibétain.

    RépondreSupprimer
  7. A AnonymeÀ 27 septembre, 2014 22:27
    Vous n'êtes pas obligé de me lire ! Mais puisque vous le faites moi aussi je vous lis et constate que vous êtes toujours aussi intolérant, ce blog est libre d’expression dans la mesure du respect et je continuerai à m’exprimer désolé pour vous et votre entourage !
    Vos commentaires n’intéressent que vous !
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  8. A défaut de réfléchir ce monsieur choisit de répéter les mêmes âneries, sans doute renforce-t-il ainsi sa conviction. Le cas paraît malheureusement incurable.

    RépondreSupprimer
  9. SVP: Ne pas confondre débat et polémique.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.