lundi, janvier 05, 2015

"Préserver Fayence" communique...

Madame, Monsieur

Le Conseil d’Etat a condamné notre maire sortant à conduire lui même, et sans confrontation avec une opposition souvent utile, le redressement de la situation financière de notre commune, obérée par un premier mandat de gestion laxiste et superficielle.

En validant une décision préfectorale idiote mais régulière dans sa forme, la justice administrative reste dans la ligne de l’inefficacité administrative attachée à notre culture. L’Etat de droit trouve ici sa limite dans l’état du droit, le formel absurde garde sa primauté sur le réel.
Pour revenir à Fayence, rappelons que l’initiative «préserver Fayence» de l’AdéFa, confrontée à un inquiétant vide politique local, avait pour principal objectif d’accompagner la démarche PLU, essentielle pour notre avenir local, de l’intérieur du conseil municipal et avec le poids d’un électorat.

Raté donc, mais le suivi sera fait bien entendu de l’extérieur à partir d’un agrément préfectoral adapté et avec les soutiens que voudront bien nous apporter nos adhérents et sympathisants dans des conditions qui vous seront proposées sans tarder.

«Préserver Fayence» arrête là son activité, remercie ses lecteurs, surtout ceux qui n’étaient pas directement concernés par l’élection fayençoise, et confirme que globalement atteinte par une limite d’âge raisonnable il ne lui sera pas possible de se préoccuper de l’horizon électoral 2020/2026 … 
On peut penser que le conseil reconduit, également vieillissant, n’aura pas fait grand chose d’ici là faute de moyens et d’idées hors un ajustement très significatif de la fiscalité locale pour tenir la dépense courante déjà initiée et le retrait partiel de la manne financière d’Etat. 
L’avenir de notre commune reposera alors surtout sur son intégration efficace dans un Pays de Fayence heureusement dynamisé par ses nouveaux animateurs. 
Il serait cependant bon qu’une ou des relèves se mobilisent en temps utile pour aborder efficacement ces rendez vous, c’est à dire en évitant l’improvisation tardive qui a été notre limite.

Cordialement.

Patrick Schreiber, invalidé à 0,07€*


*écart de prix timbre normal et basse vitesse, l’administration ne sait plus distinguer économie et économies de bouts de chandelles qui lui font occulter le sens même de sa mission…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.