mercredi, février 17, 2016

L'eau en pays de Fayence: l'avenir d'E2S la société d'économie mixte locale

  Tout le monde peut remarquer depuis plusieurs années des travaux importants d'E2S sur nos routes du pays de Fayence (D562, D37, D56 et D19).​ La totalité de notre eau potable et une partie de l'eau pour agriculture provient des sources de la Siagnole de Mons, une résurgence des réseaux karstiques de l'aquifer de Canjuers, un des grands aquifers de la zone karstique des Plans de Provence.  Cet article s'interroge sur l'avenir de la société E2S dont le contrat de délégation de service public se termine en 2018 et par quoi le remplacer. ... Suite...

7 commentaires:

  1. L'idéologie "socialiste" est la Régie pour tout. Quand le privé investit pour rendre les infrastructures performantes en qualité en quantité cela coûte et ce coût est réparti sur plusieurs années grâce au crédit. Une fois les investissements faits, le socialisme n'a plus besoin du privé et reprend la gestion en disant on sera moins chers. C'est moins cher, car plus d'investissements. Tout se dégrade et au bout d'un temps on repasse au privé. Et ainsi le cycle recommence!

    RépondreSupprimer
  2. La caricature que vous faites des gestions privées et publiques sous couvert d'anti-socialisme primaire est une triste plaisanterie : la commune de Fayence par exemple gère depuis toujours le service de l'eau en investissant tout en maintenant un tarif raisonnable et l'idéologie n'a rien à faire dans cette bonne pratique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec vous; mon commentaire est caricatural. Mais je me suis mal exprimé. Au niveau des communes, c'est à dire en aval d'E2S à partir des bassins réservoirs, c'est la gestion des communes qui joue. Elle est bonne à Fayence comme à Callian et ailleurs. J'ai écrit "socialistes" entre guiilemets à dessein et mon propos concerne le contrat E2S. J'ai maintes fois lu qu'il fallait mettre un terme à leur contrat au motif qu'il y a Veolia dans E2S et qu'ils s'en mettent plein les poches. C'est la raison pour laquelle j'ai mis l'accent sur les investissements et que j'ai fait référence à "socialistes". Merci de partager les idées.

      Supprimer
    2. Je crains que n'ayez pas pu lire mon article ce qui explique cette réaction que je partage. Il y avait une erreur sur le lien "suite"

      Supprimer
  3. Qualifier une personne ou une entité de "socialiste" cela devient, avec la novlangue actuelle une insulte faschite. Normal, les faschistes ne peuvent être que les autres, ou, simplement, ceux qui auraient un point de vue différent sur quelque sujet que ce soit. Pas même politique. Verboten, vous dis-je!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'en pas pas au socialisme Hollande, de droite comme de gauche en France, mais au "socialisme" comme mode de gouvernance, d'organisation de la société et des institutions. Lisez Friedrich Hayek.
      Vidéos
      Tous articles
      Toute son oeuvre, et commentée
      La route de la servitude: ou le régime nazi expliqué

      Le philosophe d'origine autrichienne expliquait dès 1943, dans "La Route de la servitude", que l'ascension du fascisme et du nazisme n'a pas été une réaction contre les tendances socialistes de la période antérieure, mais un résultat inévitable de celles-ci. Cette idéologie n'est en rien specifique a l'Allemagne: deux des précurseurs intellectuels les plus importants du nazisme étaient pour l'un Ecossais (Thomas Carlyle) et pour l'autre Anglais (Chamberlain).

      Supprimer
  4. Des étiquettes simples pour des esprits simples, en effet c'est bien commode même si ça ne correspond pas à la réalité.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.