dimanche, mars 18, 2018

Concert CelloFan à Montauroux: trio de cordes.

Il faisait un froid de canard! mais ce fut un régal.
Cent après Mozart et Beethoven, le compositeur hongrois Erne, Dohnânyi retrouve le format particulier du trio à cordes pour porter sa Sérénade opus 10, sans doute le joyau de la production chambriste de son auteur. Composée en 1902, son oeuvre est un hommage à Josef Haydn et emprunte une thématique au rondo all'ungarese du 39e trio en sol écrit en 1795. En voici un petit extrait que j'ai pris au vol. J'ai mis en video à droite la sérénade de Beethoven en ré majeur.

En complément, le trio de grands musiciens réunis pour ce concert interprète une oeuvre de jeunesse de Beethoven, qui annonce les futurs grands quatuors à cordes à venir.

 Comme Chostakovich, Prokofiev et bien d'autres, Mieczyslaw Weinberg fait partie de ces compositeurs dont les oeuvres furent longtemps confinées sur liste noire du régime soviétique. Weinberg n'échappe pas aux drames des deux guerres. Né en Pologne après la première Guerre et mort à Moscou en 1996, sa famille périt dans les camps, alors que lui-même parvient à fuir à Minsk puis à Tashkent (actuel Uzbekistan). Son oeuvre, expressive et novatrice, se voit marquée par l'influence de son grand ami Chostakovich. Si ce dernier ne lui a jamais donné de cours, ils échangent leurs travaux, en discutent et croisent les idées, influençant ainsi leurs styles respectifs. Son Trio pour violon, alto et violoncelle, l'unique oeuvre écrite par le compositeur pour cette formation, affiche des motifs folkloriques non loin d'être sarcastiques.

 Les artistes


Kazimierz Olechowski, Violon

Né le 6 décembre 1961 à Radkow (Pologne), Kazimierz Olechowski débute ses études de violon à l'âge de six ans. Suite...


Françoise Gneri, Alto

Nommée récemment professeur d'alto au CNSM de Lyon, Françoise Gnéri est une musicienne au parcours éclectique et original, qui se distingue par son engagement passionné dans les projets les plus variés. Suite...

Frédéric Audibert, Violoncelle
Frédéric Audibert est violoncelle solo de l'orchestre du Musikfestspiele de Dresde. Premier prix du CNSM de Paris dans la classe de Jean-Marie Garmard, élève d'André Navarra, il s'est perfectionné auprès de Gary Hoffman, Maud Tortelier et Mark Drobinsky. Suite...

2 commentaires:

  1. Nous avons également pu apprécier ce concert à l'extérieur de l'église de Mons et il faisait très froid ce jour.
    le billet d'entrée était hors bourse pour nous !
    et oui la culture est aussi à deux vitesses dans ce bas monde comme le reste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Madame Bonjour Monsieur, vous auriez dû entrer. Nous n'avons jamais laissé personne dehors lors de nos concerts surtout si les personnes sont aussi motivées que vous. Si c'est le cas, j'en suis fort contrariée. Les tarifs que nous pratiquons sont les moins chers dans la zone géographiques où nous évoluons pour une grande qualité de concerts. Nous aurions bien aimé maintenir la gratuité que nous pratiquions au début du festival mais cela nous a été impossible pour des raisons de normes administratives et comptables et bien entendu de coût (les artistes sont dûment déclarés). Nous pratiquons une politique tarifaire la plus large possible. Mais il y a tant de cas particuliers qu'il est compliqué de tomber toujours au plus juste. Nous avions des places rsa et chômeurs à 5 euros par exemple ou des tarifs seniors à 12€ . Nous avons offert durant des années des places gratuites au centre réinsertion par le travail Sendra à Montauroux. Votre avis m'intéresse, vous pouvez me contacter au 0675207188.

      Supprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s';exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.