dimanche, mars 01, 2009

Bergerie de Berdine

Dans la même veine que le billet sur Fonsante et celui sur les lieux réinsertion de SDF et autres cabossés de la vie, voici un autre lieu de vie dans le Vaucluse. Voir le lien titre. Je notre l'activité "vente de bois" dans un des onglets.

Voir ici des photos de ce lieu de vie pour l'accueil entièrement gratuit de personnes en grande difficulté, notamment toxicomanes et alcooliques, afin de leur permettre de retrouver le goût de vivre.

3 commentaires:

  1. nous voyons bien la que de tels lieux disposent de plus d'un banc ou d'une table... et qu'ils n'isolent pas le sdf de la société...
    il s'agit ici d'un hameau abandonné "la berdine" dont la restauration a commencé il y a trente ans. La restauratrice principale est une ex missionnaire qui a consacré trente de sa vie à ce lieu.
    Mais le "mas de carles" est plus approprié au site de fonsante...
    qq photos Pierre ?

    RépondreSupprimer
  2. pour voir des photos cliquer sur le lien Voir des photos... votre souris se transforme en une main.... du moins si j'ai compris votre question!

    RépondreSupprimer
  3. Quand on voit le nombre de batisses ou reste de maisons, ou hameaux en ruines dans les campagnes de toutes nos régions, on se demande toujours pourquoi personne ne s'occupe de les réhabiliter : échange de bons procédés : faire faire les travaux par des personnes en difficulté pour les y loger ensuite; on repeuplerait les campagnes et on retournerait vers un meilleur équilibre de répartition de la population (et sur la route de Bagnols à Fréjus, tous ces bâtiments de l'armée qui tombent en ruines et qui pourraient sans gros travaux loger bien du monde !) On n'hésite pas à consacrer de très gros budgets pour de gros investissements publics, mais les logements ??? c'est pour quand ?

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.