vendredi, avril 17, 2009

La Ferme en Ville - Bayonne 7 et 8 juin 2008 - Salon de l'agriculture industrielle et OGM


Un sujet qui a quelques rapports avec nous mais qui n'intéresse pas les media nationaux...
"la ferme en vrille assignée devant le TGI de Bayonne"
De quoi s'agit-il?
...., le site internet satirique «la ferme en vrille» qui parodiait «la ferme en ville». Eh bien, la chambre d’agriculture d’Ile et Vilaine, propriétaire de la marque «la ferme en ville», vient d’assigner en référé au Tribunal de Bayonne ce mercredi matin, le site satirique mis en place par «une bande de consommateurs en colère du BAB pour dénoncer des politiques visant à imposer une agriculture industrielle, productiviste, intensive, les OGM…» Mais la résistance s’organise avec un double objectif : «faire échec à cette tentative d’attenter à la liberté d’expression et dénoncer encore plus fort la responsabilité de la FNSEA et des chambres d’agriculture qui gèrent la malbouffe, le saccage écologique…»
Voir ici.

7 commentaires:

  1. Fort à propos :

    Inscrivez vous pour le Contre-Grenelle 2 !

    Il faut que le Contre-Grenelle du 2 mai à Lyon soit au moins un aussi grand succès que le premier Contre-Grenelle. Cette initiative unitaire doit être une nouvelle claque à Sarkozy et à Borloo et à leur clique d'écologistes vendus au marché. Il reste encore des places disponibles pour vous permettre de dire "Non au capitalisme vert". Ce Contre-Grenelle 2 sera aussi l'occasion de nous retrouver et de faire la fête. Nous doublerons dehors si nécessaire les interventions comme lors du Contre-Grenelle 1.

    Aidez-nous à préparer ce succès en vous inscrivant dès aujourd'hui. Le 2 mai prochain, des objecteurs de croissance, des représentants du Nouveau Parti anticapitaliste d'Olivier Besancenot, du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, d'Utopia, du Réseau “Sortir du nucléaire”, ainsi que des acteurs du mouvement écologiste et social dresseront l'état des lieux du capitalisme vert et ouvriront des perspectives.

    Alors que les milieux antiproductivistes seront divisés lors des européennes, nous avons l'occasion de montrer qu'unis nous sommes encore plus forts.

    Tous les renseignements, le film, le poster, pour réserver votre place... sont disponibles sur le site :

    http://www.contre-grenelle.org/

    Merci de diffuser au maximum ce message.

    RépondreSupprimer
  2. Votre combat est d'un autre temps vous être" pour ce qui est contre "que de perte de temps et d'énergie , a mettre au service des pauvres .

    RépondreSupprimer
  3. peut être faut il être d'un autre temps pour venir en aide à l'autre. Sur ce qui est du temps passé, j'ai reçu formation dactylographie lorsque j'avais 15 ans et il me reste un 25 mots minutes.
    Sans porter le regard sur le clavier bien entendu.

    soyez moins méchant dans vos posts, vous trouverez l'amour...

    RépondreSupprimer
  4. La grippe porcine a nos portes !
    "Il faudrait des circonstances vraiment exceptionnelles pour assister à une transmission de la grippe porcine à l'homme en France. A l'exclusion des éleveurs, les contacts entre porcs et humains sont très rares" . En effet, contrairement à la grippe aviaire pour laquelle un confinement des volailles était prescrit, les cochons sont élevés en étables closes.

    Le nombre de morts recensés au Mexique peut s'expliquer par les contacts plus étroits entre animaux et personnes dans ce pays-là. "Tout comme la grippe aviaire, la grippe porcine sévit le plus souvent dans des milieux sociaux défavorisés où les contacts avec les animaux sont nombreux.
    Quand vous y regardez bien, vous verrez que les victimes de la grippe aviaire étaient, dans la plupart des cas, soit des éleveurs soit des personnes qui vivaient quasi avec leurs poules dans la salle à manger", ouf mais attention quand même.

    RépondreSupprimer
  5. iNFO DERNIERE MINUTE : Procès contre "la ferme en vrille" reporté..

    La grippe porcine touche seulement les classes défavorisées ? Craignons le pire alors même en France ! La grippe porcine touche seulement ceux qui sont à contact avec le porc ? Rassurons nous, nous ne sommes qu'en contact avec le plastique !

    RépondreSupprimer
  6. Voila une activité ludique agricole "C'est l'appel de la campagne"
    Percings, treillis, dreadlocks, majoritairement âgés de 20 à 30 ans, certains "teufeurs" sont arrivés seuls, à pied ou en auto-stop. D'autres, en moto ou en voiture, sont venus en groupes, en "tribe", selon leur expression: une vingtaine de personnes accompagnées d'un camion pour le matériel, avec un DJ, un électricien, des porteurs de caissons, ces sonos spécifiques utilisées dans les raves.

    Les regroupements autour d'une sono se font fréquemment par nationalités. Beaucoup d'étrangers participent en effet à cette rave, dont de nombreux Britanniques, ainsi que des Allemands, des Italiens, des Espagnols, des Néerlandais et des Belges.

    Des tentes ont été dressées un peu partout sur le site herbu et assez plat malgré de petits dénivelés. Ensoleillé vendredi, gris samedi, le temps s'est montré jusqu'à présent plutôt clément pour les ravers. Mais les conditions commençaient samedi après-midi à se détériorer en l'absence de sanitaires et de collecte des ordures bonjour les sacs plastiques,bouteilles et autres !!!!!.
    Ici pas question d'OGM mais l'amour
    "soyez moins méchant dans vos posts, vous trouverez l'amour..."
    Pauvre France.

    RépondreSupprimer
  7. au "bal à jo" et autres guinguettes et fêtes de villages, on "teuffait" sur du rook,du twist, du tango.. C'était bien différent hier... sauf que chaque soirée se terminait la plupart du temps en baston...
    d'accord, il n'y avait pas de sacs plastiques, mais que de canettes et bouteilles de pinard nous ramassions dans les vignes avec les potes du comité des fêtes... Pauvre vieille France

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.