mercredi, mai 12, 2010

Crise: Chute de l'immobilier; la catastrophe!!! (cliquer).

Et les étrangers quittent le pays de Fayence!!!
Et voir ici l'annonce du film de Coline Serreau.

9 commentaires:

  1. avec les anti "ghettos pour riches" locaux, z'ont bien senti qu'ils n'étaient pas le nombril du monde au pays de fayence, les riches étrangers.. comme quoi, aucune lutte n'est vouée à l'échec

    RépondreSupprimer
  2. à coline serreau... le protectionnisme, merci, pas pour moi

    RépondreSupprimer
  3. Ici, comme ailleurs et partout en France, les gens veulent le beurre mais surtout l'argent du beurre... des étrangers qui laissent leur argent mais surtout
    de voir leurs talons... Pôvre, pauvre France !!!
    Legalliard

    RépondreSupprimer
  4. Ils souhaitent surtout le travail fait par les immigrés mais pas les immigrés.

    RépondreSupprimer
  5. A Anonyme du 18 mai -9.48 . Pourquoi? Vous préférez sans doute les immigrés sans leur travail, mais avec leur prise en charge? Surement pas avec votre argent, si vous y regarderiez a deux fois.

    RépondreSupprimer
  6. Et bien bonne route

    RépondreSupprimer
  7. Tout le monde gueule Ouais y’a déjà 3 millions de personnes qui réclament du travail.... C’est pas vrai. De l’argent leur suffirait alors bonne route les nordistes ,britiches,hollandistes bref tout ceux qui demandent qu'ici ce soit comme chez eux.

    boute feu

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.

    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.

    La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.

    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.