samedi, novembre 05, 2011

Deux vidéos sur l'agriculture; préserver (restaurer) la terre enjeu vital pour nourrir les 9 milliards d'habitants prévus en 2050

Claude et Lydia Bourguignon agronomes; mort des sols
Autre entretien avec Claude Bourguignon
Voir mon dossier sur l'agriculture.

1 commentaire:

  1. Selon moi, il y a dans les propos de Bourguignon une part de vérité que tous ceux qui ont un rapport avec la terre partagent. Mais aussi une part "d’esbroufe" de communiquant d'entreprise....
    Part de vérité: l'agriculture productiviste appauvrit la terre; on lui demande trop! chez nous en pays tempérés, produire toute la nourriture nécessaire pour l'année en 6 mois seulement... il faut forcer la terre - mécanisation, engrais chimiques, pesticides et on a bien du mal à lui restituer les nutrients et la matière organique enlevés sous forme de récoltes pour lui préserver sa productivité nourricière.... Tout cela est bien traité dans le livre de Bruno Parmentier "nourrir la planète" que je recommande (il est directeur de l'école d'agriculture d'Angers).

    Mais aussi "esbroufe".... revenir aux tas de fumier devant les fermes de ma jeunesse? on y mettait ses ordures ménagères, ses pots de chambre et ses excréments... Les égouts à ciel ouvert que l'on cure tous les mois voire plus dans les villages d'Afrique? Quand je descendais de l'aéroport de Calcutta au centre ville le matin de bonne heure à l'arrivée de l'avion, il y avait le long des rues de grands caniveaux où l'eau coulait en abondance. De l'amont vers l'aval, on y voyait des femmes jeter des pots de chambre, jeter des ordures, puis des hommes se laver et se raser, et plus bas encore des gens se laver les dents! J’exagère à peine car cela me donnait le fou rire!

    Il faut trouver le juste milieu et ce n'est pas facile.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.