Ferme des Cairns à Seillans: élevage de chèvres anglo-nubiennes et fromage de chèvre.

J'ai visité aujourd'hui la ferme des Cairns de Loïs Ressort et Fanny Faur à Seillans - à proximité de la chapelle de l'Ormeau. Ils y élèvent depuis 10 ans des chèvres anglo-nubiennes connues pour leur adaptation aux climats secs. Ils produisent des fromages qu'ils vendaient en partie à Seillans dans cette boutique. Aujourd'hui c'est la vente en direct. Ils ont un projet d'adaptation de leur exploitation aux conditions climatiques qui changent, dont un forage d'irrigation pour 23m3/heure de débit (lien).  Cet été, particulièrement sec et chaud, a nui au troupeau et à leur production de lait et de fromages.

Voir cette belle vidéo sur  leur page FB.

  Loïs et Fanny, agriculteurs éleveurs, sont de fins connaisseurs de la problématique d'une partie de notre agriculture en déclin,  atteinte par la mondialisation, la commercialisation, la grande distribution, la vente de l'apparence et le calibrage des produits (*) et le toujours "moins cher" à leur détriment; Cf. suicide des agriculteurs. 
(*) quand j'étais jeune il y a longtemps maintenant, les légumes n'étaient pas calibré,  tous pareils et sans goût.

Voir cet article extrait de leur page FB.  Qu'est ce que être un éleveur / agriculteur actuellement

L'exploitation de Loïs et Fanny montre que l'agriculture de proximité est possible, privilégiant la qualité et la relation humaine producteur - consommateur. Mais au vu de leur site web http://lafermedescairns.fr/ qui relate toutes leurs difficultés, je n'en suis pas sûr. Le modèle économique dont je dispose le démontre. 
Avec subventions à la production et à l'investissement, ils dégagent tout juste deux SMIC+15%;  sans subventions seulement deux salaires de 1029€/mois nets. La sensibilité à la production de fromages - cet été très sec et très chaud a nui à la production de lait - à leur prix de vente et au coûts de commercialisation, est aussi un facteur de grande fragilité économique.  C'est donc aujourd'hui une activité de gens voulant revenir à l'ancien temps par vocation et  par choix de mode de vie.  De plus, en pays de Fayence, ils sont en "concurrence" avec les autres modes d'habitat. C'est l'effet de urbanisation de notre territoire en périphérie de Grasse, Saint-Raphaël-Fréjus, et les Alpes Maritimes de Mandelieu à Nice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.