L'euro Maastricht: les 3% de déficit et les 60% de dette

C'est l'erreur de naissance de l'euro que le gouvernement  ne veut pas corriger.

1 commentaire:

  1. Le gouvernement se gargarise de la réduction du déficit (a vérifier) et clame que tout va bien. Autrement dit : "je suis content car, lorsque quand je pédale moins vite, moins j'avance d'avantage" . Durant ce temps ( ou en même temps si vous préférez) on ne touche pas au cout extravagant des services publics et des innombrables agences d'Etat dont nombre sont d'une utilité et efficacité douteuses. Mais ce sont de bons clients électoraux. Comme nombre des "emplois aidés" en quelque sorte : des bureaux de placement en attendant les ateliers nationaux comme en 1848.....

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.