lundi, décembre 04, 2017

pays de Fayence: finances des communes et de la CdC 2006-2016 10 ans

 
Vu l'actualité et les sujets de préocupation, je m'interroge sur l'évolution des services publics de nos communes et de la CdC et des finances qui les permettent. La CdC existe depuis 2006 et ne cesse de monter en puissance de par la volonté du gouvernement, l'urbanisation et la loi SRU et récemment la loi NOTRe qui encourage à la fusion des communes. Les dépenses totales de la CdC depuis 2007 - fonctionnement et investissement - ont été multipliées par 2.5. Je me demande s'il y a bien un effet d'échelle, et si l'ensemble des dépenses et services par habitant augmente ou diminue.

J'ai donc construit une feuille excel où j'ai mis pour chaque commune et pour la CdC, l'évolution des dépenses  depuis 2006 jusqu'en 2016  et l'évolution des populations. Objectif: voir s'il y a diminution ou augmentation des dépenses publiques à mesure de la montée en puissance de la CdC.
Source: Ministère de l'Action et des Comptes publics: comptes des collectivités.


Pour chaque commune et pour la CdC il y a trois onglets:

1: Onglet données: J'ai retenu les dépenses d'exploitation et d'investissement, le montant de la dette au 31/12 de chaque année et la population.  J'ai tenu compte des indices des prix depuis 2006 et j'ai calculé tous les montants en euros valeur 2006.
J'ai ajouté pour chaque commune et pour la CdC, la fiche détaillée des dépenses et recettes de l'année 2016

2: Onglet Graphique 1: Il montre  l'évolution des dépenses et de la dette ainsi que de la population dans chaque commune de 2006 à 2016 en euros constants base  2006. Et pour la CdC, de 2007 à 2016 car en 2006 c'était l'année de cration de l'institution.

3: Onglet Graphique 2: Il montre l'évolution des dépenses et de la dette ainsi que de la population dans chaque commune de 2006 à 2016 en indices base 100 en 2006.   Et pour la CdC, de 2007 à 2016.

Les données individuelles des communes et de la CdC sont ensuite consolidées pour les dépenses totales dans l'onglet "ensemble";  et les indices d'évolution des dépenses totales, population et dépenses totales/habitant sont montrées sur le graphique de l'onglet "hausse". Cette dernière feuille montre bien qu'il y a un effet d'échelle si on retient les dépenses par habitant: car la population a augmenté de 44.8%, les dépenses n'ont augmenté que de 6.2% donc les dépnses par habitant ont diminué de 26.6%. La dette est le paramètre d'ajustement des recettes et des dépenses à court terme et moyen  terme; cette dette est constante sauf en 2016.
La commune de Bagnols présente une anomalie aux années 2005 et 2010 à cause de la prise en compte de recettes hypothétiques non réalisées (budgets non sincères)  liées aux différends de la commune avec le SMIDDEV et Pizzorno pour la décharge des Lauriers.

Mon interprétation de ces résultats, c'est que la CdC pourrait dépenser plus pour rendre des services publiques insuffisants voire défaillants: je pense à l'aménagement de la RD562: pistes cyclables, pistes piétonnières de liaison entre les centres commerciaux. Ce serait mieux que de racheter des lots invendus de la zone d'activité de Brovès à la commune de Seillans.

Je me réfère à ce que la commune de Mandelieu réalise depuis deux ans depuis la sortie 40 de l'A8 en direction de la Bocca, ZA les Tourrades et front de mer. Voilà des dépenses publiques particulièrement utiles.

Voir cette étude au format htm, mais c'est un fichier excel.



1 commentaire:

  1. "La CDC monte en puissance" : bien! Mais comment se fait il que la dite CDC aboutisse à devenir in-fine un bureau de placement à caractère souvent népotique voir clientèliste puisque rajoutant une couche supplémentaire de personnels, salaires, etc... (payés par l'impot), sans pour autant et nulle part faire diminuer l'importance des structures municipales. Même là où les services sont censés avoir été transférés. Baladez vous un peu dans les bureaux et observez. Ne parlons des prétentions extravagantes de certains à vouloir créer des structures supplémentaires au prétexte de commercer avec la Chine ou le Béloutchistan... Structures pourvues de "cadres" rémunérés, bien entendu.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.