dimanche, août 05, 2018

Déchets: un des problèmes de civilisation le plus sérieux de notre temps

Aujourd'hui je vous propose une réflexion sur les déchets, en complément aux articles de Var Matin du 4 août 2018 qui nous annonçaient la fermeture de la décharge du Balançan le 7 août. 
Le problème des déchets est  devenu l'un des plus sérieux de notre civilisation, nationale et locale,  dont la notre: 9 communes du pays de Fayence et 5 communes de la communauté d'aggglomération Var Esterel Méditerrannée CAVEM, une population de 150000 habitants qui double  les mois d'été. C'est un sujet d'une extrême complexité à cause des multiples domaines et acteurs concernés. On ne peut l'aborder que d'une manière systèmique. Les sites d'information les plus pertinents sont l'ADEME et AMORCE auxquels je vous renvoie. Cmment le problème des déchets est devenu à ce point important au point de paraître quasiment insoluble?    Suite...

4 commentaires:

  1. que faire contre la surpopulation non maitrisée, maladie ultime de notre terre d'accueil -

    RépondreSupprimer
  2. Non,anticiper serait pas mal !
    mais ça la chose public ne sait pas faire
    voyez la plaine entre Montauroux et fayence !

    RépondreSupprimer
  3. devant l'ampleur de cette surpopulation les prévisionnistes ont misé sur MARS où, euréka, il y a de l'eau. Donc, pas de quoi de s'alarmer...

    RépondreSupprimer
  4. Il est de bon ton pour certain maire hypocrite de faire accroire qu'il est très vigilant sur les problèmes de pollutions. Mais, lorsque vous lui en présentez un bien réel, il se défile et va jusqu'à prétendre que ce n'est pas grave, affectant de s'étonner et de s'irriter que vous lui montriez la "merde du chat". Dès lors tout est bon pour justifier sa mauvaise foi. Rien de bon a attendre de ce genre de fanfaron.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.