samedi, novembre 10, 2018

Déserts médicaux dans le Var

Un excellent dossier ce jour par des journalistes d'investigation de Var Matin.  Les déserts médicaux dans le Var. Déserts médicaux, quesaco?
Rappel: nous avons eu une soirée Force et Confiance consacrée au sujet  et plusieurs billets du blog sont consacrés à la santé... LIEN.
Ce dossier de Var Matin documente bien sur la question des médecins qui manquent en zones les plus rurales, dans le Var comme ailleurs en France. C'est un problème de société d'aujourd'hui.  Voir le dossier. Merci Var Matin.

4 commentaires:

  1. Aux Adrets, ils sont comme tout le monde, écolos, mais loin de chez eux
    ils doivent mettre le gilets jaune sur le tableau de bord et les autocollants WWF, stop aux déchets, stop au nucléaire, et Manger bio à l'arrière
    et peu être aussi Non aux éoliennes dans le Var

    RépondreSupprimer
  2. Oh ..si la secu cpam etcc continue leur pratique de renflouement d un gouffre en tapant ds les poches des pro du soins au lieu de verifier les depenses enormes et fraudes ..le desert ne risque pas de diminuer...regarder les honoraires d une prise de sang a domicile contre le cout deplacement..materiel et temps passé..vous comprendrez pq de moins en moins de prestataires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Anonyme de 18h21 / Pour gagner votre vie, faites plombier, pas infirmier. Ou peintre plutot que médecin.

      Supprimer
  3. Faut faire venir des médecins migrants, il parait qu'il y en aurait chez les migrants syriens.
    2 bonnes actions pour le prix d'une.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.