Communauté de communes du pays de Fayence; travaux à la maison de pays.

La ComCom du pays de Fayence lance les travaux de rénovation de la maison de pays (photo). Le site est désormais interdit au public. Les associations qui y avaient leur siège social et y exerçaient activités, doivent quitter les lieux le 15 septembre.
Quel est le contenu de ces travaux, quelle sera la destination du site après travaux? Sur le site web de la ComCom, on ne trouve rien sur ce projet, ni dans les actualités ni à la rubrique "nos principaux projets".
Deux associations particulièrement actives et socialement utiles sont sévèrement impactées, sans que des mesures appropriées aient été prises pour elles dans la préparation de cette opération.


Il s'agit de l'Union économique et de Repair Café.

L'UE y a son siège social, ses équipements bureautiques et sa permanence.  Aucun local de remplacement n'a été prévu. Cette situation est elle provisoire? Quel avenir? Rien n'est dit... C'est l'incertitude complète.

La situation de l'association "Repair Café" est analogue, voire pire. Mais au fait c'est quoi les associations "Repair Café"?

Chez nous en pays de Fayence, une dizaine de bénévoles  contribuent à l'activité chaque semaine; ils  réparent les objets en panne ou cassés que les gens apportent et évitent ainsi de devoir les jeter comme déchets. En 2018, 3.7 tonnes ont ainsi été réparés. C'est donc une activité socialement très utile. La ComCom leur a proposé un conteneur à la déchetterie de Tourrettes. Impossible d'accès aux bénévoles pour exercer leurs activités. Et là aussi, une incertitude complète pour l'avenir, après travaux! Au point que l'association est menacée de disparition.

Je demande donc aux communes et à tous ceux qui le pourraient, de touver une solution pour relocaliser les activités de ces deux associations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.