samedi, mars 21, 2020

Coronavirus: fermeture des déchetteries

Suite aux questions concernant les déchetteries du pays de Fayence le service déchets de la   ComCom  donne ces informations sur les raisons de leur fermeture.
"Les déchetteries sont des points de rassemblement importants (qui sont à éviter pour la propagation du covid-19), la déchetterie de Tourrettes accueille par exemple jusqu’à 350 véhicules/jour. Les apports en déchetterie n’étant pas de « première nécessité », nous pensons qu’ils peuvent être reportés à plus tard. Nos agents d’accueil en plus d’être exposés au virus par cette affluence, peuvent être réquisitionnés pour assurer le ramassage des déchets ménagers (OM, emballages…) que nous plaçons en priorité absolue.
Les déchetteries sont aussi dépendantes de nos prestataires de traitement (bois, mobilier, déchets dangereux, cartons…) et comme beaucoup de secteurs, leur activité connaît des difficultés.
S’agissant des usagers professionnels de la déchetterie, une solution provisoire pour les déchets verts a été mise en place, en concertation avec les entreprises concernées. Nous suivons de près les recommandations de l’État en la matière.  Merci de votre coopération."   Source: Facebook.

1 commentaire:

  1. Fermeture temporaire de la déchetterie ? Bah, ça vous évitera de vous faire houspiller, voir insulter par certain cas social abruti et menaçant à la foi, qui sévit dans cette belle équipe. Il y a belle lurette que j'ai renoncé à m'y rendre, préfèrant d'autres solutions, malgré que je passe à la caisse avec mes impots pour les subventions permettant au zin zin d'exister (y compris au bénéfices de "clients" hors Canton qui, eux ne payent -éventuellement- que le minimum et en tous cas pas d'impots ici.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.