dimanche, mai 17, 2020

Demain 18 mai les conseils municipaux élus en mars entreront en fonction.

 Demain 18 mai les conseils municipaux élus en mars entreront en fonction.  Voici un au revoir émouvant d'un conseiller municipal et communautaire partant: Christian Louis.

Madame et Messieurs les Maires,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Communautaires,

En ce dernier jour de mon Mandat de Conseiller Municipal de Callian et de Conseiller Communautaire permettez-moi tout d'abord de remercier :
- François CAVALLIER - Maire de CALLIAN - qui, en 2014, m'a donné l'opportunité d'être, pendant 6 ans, sur sa liste et d'être "fléché" comme "Conseiller Communautaire" du Pays de Fayence,
- Nicolas MARTEL et Robert TRABAUD qui m'ont fait confiance pendant 6 ans pour travailler avec eux et Samuel BERTRANDY sur les dossiers concernant l'Agriculture, le Pastoralisme et la Forêt.

Et puis je tiens surtout, en ce jour particulier pour quelques un(e)s d'entre nous, à vous remercier, vous les 31 Conseillers Communautaires, avec lesquels j'ai pu travailler soit au sein des Commissions (Aménagement du Territoire, Développement Economique et Agriculture, Forêt) soit lors des Conseils Communautaires. Nous avons appris à nous connaître, à échanger, à travailler ensemble et à débattre puis à voter, souvent à l'unanimité, mais de plus en plus en cette fin de Mandat, chacun avec nos propres convictions, à la "Majorité" afin que les décisions puissent être prises.

Au début de mon Mandat beaucoup d'entre vous m'appelait "Le Buldozer" mais petit à petit mon image s'est un peu adoucie et certains d'entre vous préfèrent aujourd'hui utiliser le terme "d'Aiguillon" qui me va bien bien car, pendant 6 ans, j'ai appris que les combats les plus difficiles étaient à mener avec le "Bureau des Maires" - auquel 9 d'entre vous appartiennent - et que vous aviez souvent besoin d'être "Aiguillonnés".

J'ai aussi été de temps en temps qualifié de "Rebelle" ou de personne "Non Maîtrisable" en "Bureau des Maires" car c'est vous qui décidez de tout et durant 6 ans j'ai appris que vous êtes l'instance la plus difficile à convaincre pour pouvoir faire avancer le "Pays de Fayence" car la "Recherche du Consensus" était le socle et la ligne sous la Présidence de René UGO.

René, je ne t'en veux pas, même si parfois, sur certains dossiers comme, par exemple celui du "Conseil de Développement" j'aurai souhaité de ta part un engagement beaucoup plus fort envers la "Démocratie Participative".

Nos instances "Démocratiques" sont en effet ce qu'elles sont mais je crois profondément que l'on ne peut pas opposer "Démocratie Représentative" et "Démocratie Participative" mais que celle-ci ne peut être résumée à des "Concertations de Façade" comme cela a pu être le cas pour le SCoT du Pays de Fayence pour lequel le Bureau d'Etudes nous avait bien expliqué que de toutes façons "c'était les Maires qui décidaient".

Mon engagement depuis 35 ans dans le Développement Local reste fort et entier. 

C'est la raison pour laquelle, dès demain, avec d'autres je vais m'attacher à construire le "Conseil de Développement du Pays de Fayence" pour lequel, je l'espère, vous serez amener à délibérer favorablement sur le principe de sa Création dès le début de votre mandat.

C'est également la raison pour laquelle j'ai accepté de devenir, il y a 3 mois, le Président de l'Association Régionale du Développement Local de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d'Azur (ARDL PACA) dont Philippe LANGEVIN, que vous aviez reçu en 2018, est aujourd'hui le Vice-Président. 

Cette dimension "Régionale" est indispensable, comme nous avons pu le démontrer au sein de l'Association des Communes Pastorales de la Région SUD Provence-Alpes Côte d'Azur qui représente aujourd'hui plus de 450 Communes, et elle permet maintenant de construire le niveau National avec la Création de la Fédération Nationale des Communes Pastorales (FNCP) dont le siège sera à Paris à l'Association Nationale des Elus de la Montagne (ANEM).

J'ai aussi le plaisir de vous annoncer que vendredi 15 Mai 2020 l'ARDL PACA que je représente est entrée au Conseil d'Administration de l'Union Nationale du Développement Local (UNADEL) qui regroupe les Réseaux Régionaux et les Acteurs du Développement Local et travaille avec l'ensemble des Réseaux Nationaux et l'ANCT. 

Si le Développement Local vous intéresse je vous invite d'ailleurs à aller consulter le site (www.unadel.org) et à adhérer.

Permettez-moi pour terminer de souhaiter "Bonne Chance" à celles et ceux qui vont entrer en Fonction comme Conseiller Communautaire demain lundi 18 Mai 2020 et sachez que je reste à la disposition de toutes celles et tous ceux qui le souhaitent pour assurer un "Tuilage" sur les dossiers sur lesquels je m'étais plus particulièrement investi.

Au plaisir de vous retrouver pour échanger et continuer à construire tous ensemble démocratiquement le "Pays de Fayence".

Sincèrement. Christian LOUIS Email : chlouis@gmail.com

3 commentaires:

  1. La merde commence et là guerre civile aussi .
    Si Macron faitbl’erreur il tombe dans les 6 mois . Et tout les Faux Maires aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Le Pays de Fayence était déjà difficile à gérer, maintenant avec ces élections bidon, il n’avancera plus du tout !

    RépondreSupprimer
  3. Nos élus se détestent (il faut dire que beaucoup sont Bidon de chez bidon ) A part un ou deux qui ont une tres tres longues expériences et qui ont fait leur preuve , d’autres sont la on ne sait pas pourquoi ($$),tout ce qu’ils font c’est pour eux , les administrés ils en ont rien a foutre . Les communes rien n’est fait , depuis 6 ans rien a été fait ,(regardez autour de vous !!!! Rien) .La COMCOM ca va devenir la foire aux bestiaux ( on se tapera dans la mains par derrière pour savoir qui démolir ....)
    C’es elections devraient etres refaite dans un an minimum . Aucun maire est légitime( voir les pourcentages , ca veut dire que toutes les decisions,prisent pourront etre constertées et avec un bon avocat annulées )
    Mr Le President Macron ,notre pays va devenir ingérable par votre faute !!!!!

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.