dimanche, mai 17, 2020

Tourisme en pays de Fayence: l'inquiétde des professionnels autour du lac de Saint-Cassien

Si la tendance est au déconfinement, le plan d'eau du Pays de Fayence est toujours interdit au
public. À l'approche de la saison estivale, les prestataires alentour demeurent dans l'expectativ. À quelques jours du début de la saison estivale, des professionnels du tourisme du Pays de
Fayence tirent la sonnette d'alarme. En cause, l'incertitude qui règne autour de la décision de rouvrir l'accès aux berges du lac de SaintCassien, pour l'heure interdit. Inquiétude à laquelle vient s'ajouter celle d'une éventuelle fermeture prolongée qui entraînerait des conséquences lourdes sur la saison, pour nombre d'entre eux.  Suite via VarMatin 17/5/2020

A cette inqiuiétude le maire de Montauroux  Jean-Yves Huet répond... Mon premier métier c'est médecin !, lance Jean-Yves Huet, maire de Montauroux. Et mon avis, c'est qu'il faut être prudent.. Je pense qu'aujourdhui, il est raisonnable de se laisser quinze jours, jusqu'à la fin du mois, pour observer notamment comment les choses se déroulent dans les classes depuis la rentrée scolaire. Si tout va bien, nous rouvrirons l'accès au lac, avec des mesures de protection adéquates.  Suite via VarMatin 

Et le directeur de l'office de tourisme intercommunal y va aussi de son avis.

3 commentaires:

  1. Quel est le rapport avec les classes scolaires....pour prendre décisions traversez le pays de Fayence deux trois fois...allez dans les commerces et sur les chantiers vous rendre compte de l'attitude et comportement des gens...

    RépondreSupprimer
  2. Votre premier métier c’était Medecin ,mais c’était dans Autre une vie , il y a longtemps tres longtemps . Maintenant vous avez oublié ! Vous un politiquecin , vous savez celui fait semblant
    De faire mais qui fait pas . Maintenant votre seul but c’est de faire parler de vous !
    Le reste ca compte plus .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien dites donc, d’où vient cette colère ?

      Supprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.