jeudi, juillet 09, 2020

Ce qui s'est passé à la Cavem pour une soi disant "gouvernance appaisée" aura un impact chez nous demain 11 juiilet

Ce qui s'est passé à la Cavem pour une soi disant "gouvernance appaisée" aura un impact chez nous demain 11 juillet lors de la désignation du président de la ComCom. POURQUOI?

La décision des cinq maires de travailler « main dans la main », en accordant quatre vice-présidences aux édiles RN, est dénoncée notamment par l'opposition LR et LREM de Fréjus
De la - main tendue - aux  poings levés. La photo de famille des cinq maires de la Cavem, réunis à Saint-Raphael. a soulevé une bourrasque de réactions indignées.
Les intentions du futur président de la communauté d'agglomération. Frédéric Masquelier, semblaient pourtant pacifiques. Il s'agissait, pour le maire de la cité de l'Archange, d'organiser une future gouvernance apaisée.... La suite via Var Matin

2 commentaires:

  1. Si l'info est exacte, a la présidentielle dernière, CINQUANTE DEUX POUR CENT DES VOIX EXPRIMEES SONT ALLEES AU RN.
    Le résultat récent des municipales malgré une très faible participation aurait vu un coup de pouce RN envers une municipalité mettant de fait en grande difficukté le dauphin agrégé. Logique mon cher WATSON ! Normal aussi le déchainement d'une certaine gauche relayée EN MEME TEMPS par les cousins LR dénommés AGIR.
    du coup l'on n'est pas trop surpris de lire çà et là une certaine rancune, jamais guérie depuis des siècles...

    RépondreSupprimer
  2. er si on parlait des élections à la CAVEM ...

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.