vendredi, octobre 23, 2020

Non les retraites ne vont pas être amputées de 20%

Vous avez peut-être reçu comme moi ce jour  dans vos boites mail cette info de Jacques Laugé qui verse dans le fake et le complotisme ambiant. J'ai  reçu ce 23 octobre l’information selon laquelle les pensions de retraite allaient peut-être être amputées de 5 à 20 %. Ce n’est pas la première fois que cette info  circule. Je mets ici  ce lien de Hoaxbuster où on retrouve son mail intégralement. Le hoax date du 18 juin. Et ci après l'article de la Voix du Nord en date du 15/9/2020.  Tout cela est irresponsable et ne sert qu'à alimenter la haine et la division. Quand on reçoit une info gros comme une maison, la première chose est de rechecher si c'est vrai. C'est ce que l'école doit enseigner.

« De qui se moque-t-on ? » Après la présentation du Plan de relance, un lecteur regrettait que l’État n’en fasse pas plus pour rapatrier l’argent déposé dans les paradis fiscaux et ajoutait : « Pendant ce temps, Bercy envisage d’amputer les retraites de 5 à 20 % et d’appeler cet impôt : contribution solidaire chômage. » Une phrase non publiée car il s’agit d’un canular, d’un « hoax », comme on l’appelle dans le jargon d’internet, relayé via vos boîtes courriel, en laissant croire qu’il s’agit d’une information de l’Agirc-Arco (au lieu d’Arrco d’ailleurs) « à diffuser rapidement ».

Qui paie alors ?

Celui-ci semble circuler depuis juin, après avoir déjà essaimé en 2012 et se présente ainsi : « Une nouvelle mesure est actuellement à l’étude, dans les couloirs de Bercy, et va toucher directement nos retraites de la manière suivante : jusqu’à 1 800 euros de retraite mensuelle, pas de changement ; entre 1 801 et 2 500 euros, ponction de 5 % ; entre 2 501 et 3 500 euros, ponction de 10 % ; entre 3 501 et 4 500 euros, ponction de 15 % ; au-dessus de 4 501 euros, ponction de 20 %. Ce nouvel impôt pourrait s’appeler «contribution solidaire chômage» (CSC), nom proche de la CSG pour mieux nous embrouiller. Ce nouvel impôt sera destiné à redresser les fonds des caisses de chômage. »

Mais rien de vrai donc dans tout cela. Une nouvelle « contribution spécifique de solidarité » a bien été créée en juillet 2014 pour ne pas creuser les comptes de l’Assurance chômage – après le report de l’âge légal du départ à la retraite à 62 ans et l’allongement de la durée du travail – mais elle concerne les seniors de plus de 65 ans qui continuent de travailler. Ces salariés ne payaient plus en effet, jusqu’alors, de cotisations d’assurance chômage.

Cette contribution a été fixée au même taux que la contribution chômage de droit commun, soit 6,40 % : 4 % à la charge de l’employeur et 2,40 % à celle du salarié. Elle permet le paiement d’éventuelles indemnités chômage jusqu’à 62 ans voire 67, pour ceux qui n’ont pas leur nombre de trimestres pour faire valoir leurs droits à la retraite.

sourec lavoixdunord.fr par Sophie Leroy |

8 commentaires:

  1. Je ne vois pas de haine dans cet article !! Pas plus que d’incitation a la division !
    Il faut ce méfier quand on parle de haine . Ce terme est trop facilement employé et souvent a tord .
    Quand on prouve que quelques choses est mal , ou que telle ou telle personnalité n’est pas honnête et Juste ce n’est pas de la haine , c’est de l’information. Surtout si on a rien a gagner .
    Pour en revenir a plus haut , L’agirc-Arco , on peut tous sans problèmes s’en méfier . Bonsoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a bien  volonté de diviser en diffusant des informations fausses et alarmantes ... D'accord, peut-être que haine est trop fort. Mais vous n'avez pas dû lire en entier le message qui a circulé sur internet et qu'on trouve sur hoaxbuster. Cliquer. L'essentiel est dans la 2è partie et pour obtenir le lever de boucliers, on fait peur aux retraités en disant qu'on va leur amputer leurs retraites. Comme ça ils mettront des gilets jaunes.


      Cela dit, vu la situation très grave de la Covid-19, les mesures sanitaires que le gouvernement doit appliquer (il n'a pas d'autre choix) risquent de mettre en péril tout le système économique  - produire, échanger et consommer. Financer cette crise par la dette sur les marchés financiers, même si les prêteurs restent au rendez-vous et que la dette devenait perpétuelle donc jamais remboursée, ne peut pas durer éternellement. Il faudra forcément un ajustement qui peut impliquer une baisse de niveau de vie pour tout le monde. D'où la nécessité de changer de modèle de société. mais ça ne peut se faire que sur le temps long.

      Supprimer
    2. Je crois que vous avez tout dit !
      Mais vous employez tres souvent le mot haine abusivement et sans vraies raisons .
      La haine ce n’est pas un simple désaccord . La haine c’est ce que nous avons vu ces jours ci avec la décapitation d’un professeur français , juste parce qu’il fessait bien son métier . La haine cela dépasse les limites de l’imaginable .
      L’utilisation de ce mot pour n’importe quoi , un désaccord moral, politique, administratif ......
      Entraîne de suite une deviation de l’interprétation des commentaires qui le rend difficilement acceptables alors que bien au contraire ils sont justes et meritent une étude plus profonde .
      Mais en gros nous sommes d’accord sur beaucoup de choses .

      Supprimer
    3. d'accord avec vous sur la haine.... mais je n'emploie pas beaucoup ce concept! c'est même la première fois dans ce billet.

      Supprimer
    4. Non non ! pas la première fois ! Non non non ! Mais si vous ne vous en souvenez pas c’est que vous le pensiez pas .( je veux bien croire ça !) C’est pas grave .

      Supprimer
  2. SIMPLISTE et IGNARE, exprimer un ressenti doit être encore possible surtout venant d'une société qui s'était voulue à l'origine contributive ! Et bien non puisqu'au fil du temps, les mœurs évoluèrent, maintenant les nantis fonctionnaires regardent dédaigneusement les ploucs qui semblent peiner à produire !
    Alors, la guerre est là, à qui va-t-on mettre un uniforme pour aller combattre... THAT IS THE QUESTION !!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que tout ça relève du débat sur les retraites, pour le moment en veilleuse. Voir le Tract de la CGT pour la manif du 5/12/2019.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le débat sur la retraite , on y est pas encore - vous savez pour 1 euros les memes points pour tout le monde .. pas pensable pour la cgt le cfdt , SUD ! .... et je pense qu’i faut attendre !!! Actuellement nous n’avons vau une idée de l’après COVID ?? ( la France risque d’être comme aprés la 2iem guerre . Et dans ce cas toutes les généreuses aides que la France donne a tous ce qui ont un pet de travers ne seront plus possible .

      Supprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.