jeudi, décembre 10, 2020

Pizzorno, seule usine de traitement des déchets du tri sélectif , situé au Muy

 Le billet sur la redevance incitative  pour les déchets  se termine par une information sur le traitement des déchets du tri sélectif par Pizzorno en son usine du Muy. J'ai visité cette usine en 2016. Une recherche Google sur Pizzorno usine du Muy donne ceci LIEN.  On y trouve le billet que j'avais publié après cette visite.  Question: pourquoi Pizzorno majore le prix de ses services aux communes de 20%? Augmentation des volumes à traiter? Accroissement de ses coûts? Baisse des prix d'achat par les filières? 

Je rappelle que le groupe  Pizzorno était délégataire de la collecte des déchets ménagers dans certaines de nos communes faute de moyens d'assurer le service en régie (*),  avant le transfert de ce service à la CCPF. Depuis le transfert de la collecte à la CCPF, Pizzorno n'a donc gardé que la collecte des déchets du tri sélectif, cad les bacs jaunes (emballages)  et bleus (papiers magazines) de nos points de collecte de proximité et ceux des points d'apports volontaires PAV où se trouvent aussi les bacs verts (verres).
(*) Tourrettes, Callian et Montauroux Voir l'histoire ici.

La concurrence en matière de traitement des déchets du tri sélectif n'a pas de sens économique au sens concurrence par les coûts et les prix. Ce serait au sens de l'insuffisance du nombre d'usines que cela aurait sens.  Le seul centre proche alternatif au Muy est celui de SMED à Cannes La Bocca que j'avais aussi visité.

La production croissante de déchets de tous ordres, y compris les déchets de tri sélectif en vue de recylcage et d'économie circulaire coûte de plus en plus cher.  Il faut produire moins de déchets cad. moins consommer et consommer plus durable... 

Cela dit, les générations futures sont mal parties!!!! ça se passe très mal dans le circumpolaire de l'Arctic

1 commentaire:

  1. Il faudra nous prévenir quand nous devrons aller bénévolement travailler un peu dans leurs usines pour aider messieurs Pizzorno, Nicollin, et autres à s'enrichir un peu plus sur notre dos !!!
    L'écologie est le prétexte à n'importe quoi ... comme d'habitude ! Les fabricants commencent à peine à réduire leurs emballages ! Ça pourrait pourtant aider si le mouvement s'accélérait !!!
    Cordialement !
    Cordialement

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.