dimanche, mai 17, 2009

à propos d'énergie solaire photovoltaïque


Avec l'inauguration de la ferme solaire de Vinon sur Verdon, les journées du solaire des 15 et 16 mai, notre projet du Haut Defens à Callian avec Eneryo, le projet de Mons avec Juwi et d'autres encore en prospective.... le sujet est d'actualité... un point aussi pour le SCOT car les sites possibles sur le canton sont nombreux. Ce dossier sera développé et tenu à jour.

28 commentaires:

  1. Merci pour votre photo de Vinons ,pour Callian c'est exemple même a ne pas faire ,une terre agricole est une terre pour des cultures pas des panneaux photovoltaique même si cela rapporte plus ,avis aux paysans de nom et pas de l'âme.Pas de ce truc dans la plaine (dr 562).Callian lui cache l'ensemble dans des bois .
    jp G

    RépondreSupprimer
  2. attention; la photo c'est le site de Mehringer en Allemagne 3.4MWe; plus petit que Vinon donc. Mais c'est comme Vinon un site sur terre agricole. Selon moi, il y a suffisamment de sites possibles en dehors des terres agricoles... voir la liste. Je publierai prochainement la décomposition de l'occupation des sols en pays de Fayence. Quant aux agriculteurs, propriétaires fonciers de terres agricoles et les agriculteurs en fermage, il faut que les prix de leurs produits leur permettent de gagner leur vie toute l'année. Exemple le lait en ce moment.

    RépondreSupprimer
  3. A bon donc dans la plaine de Fayence pas de risque de voir ce "truc" à la place des vaches de Rebuffel , des herbes hautes de Maurin ,et des prés de Tassy ouf!!! merci les élues...mis a part les boxes à ânes des canards, les palettes de Weldom et les potiches en résine face à Leclerc.
    Merci de la préservation du paysage.......

    RépondreSupprimer
  4. j'ai été tente par une installation photovoltaïque et la lecture de ce témoignage ci dessous, j'ai des doutes.

    LIRE : "Les fabricants de panneaux photovoltaiques proposent maintenant des bacs métaliques reliés à la terre formant une cage de Farraday, (en option bien sur ettres cher) ,comme cela personne ne le met et dans10 ans quand viendra le cancer ils vous diront qu'il fallait le placer et que vous n'avez pas suivi leur conseil.

    j'ai été technicien pour un fabricant de panneaux et confronté à un trés grave disfonctionnement électromagnétique
    personnes malades sous les panneaux matériels éléctroniques en panne et télécommandes de voitures brouillées
    Ce qui correspond au champ magnétique d'une explosion nucléaire!!!!

    ceci n'a duré que 3 heures à cette intensité mais toute une vie sous les panneaux ce n'est pas mieux.
    de plus un panneau photvoltaique n'est pas du tout écologique"

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour votre billet c'est pour cela qu'il faut des implantations non sur les maisons mais à l'écart de celle ci.

    RépondreSupprimer
  6. ET maintenant les sacs électrique!!!!
    Ce sont de vrais sacs et cabas, écolos car fabriqué avec des matériaux recyclés, fonctionnels au look séduisant pour hommes et femmes. Leur originalité, ils sont tous équipés de capteurs solaires. L’électricité produite par le soleil (et même l’éclairage ambiant) est stockée dans une batterie qui vous permet en déplacement de recharger un téléphone ou un baladeur. C’est Noon Solar une jeune société américaine qui les fabrique, mais ils n’ont pas encore franchis l’Atlantique.
    Ils arrivent bientôt dans le pays de fayence via une boutique écolo ????

    RépondreSupprimer
  7. Dans la même optique que le PV solaire voir ce dossier sur les tours solaires (anglais).

    RépondreSupprimer
  8. à l'anonyme du 22 à 7 h 45.

    alléché par le crédit d'impôt et la vente d'électricité, je ne me suis effectivement pas assez informé sur le sujet photovoltaîque bien que d'un naturel défiant vis à vis des nouvelles technologies à répercussions magnétiques.
    Au lieu et place du photovoltaique, je vais m'équiper d'un chauffe eau solaire et d'une pompe à chaleur. Même crédit d'impôt et même économie, sans les expositions aux ondes...
    Sylvain

    PS : il va me falloir informer mon Maire des Adrets qui a prévu d'équiper des bâtiments communaux de panneaux photovoltaïques.

    Aussi incrédule que moi mon maire mais moins excusable car à 22 dans le conseil municipal, ils sont tombés dans le panneau (pas photovoltaïque hein)

    RépondreSupprimer
  9. Voilà de la désinformation. Deux anonymes parlent de PV comme étant du rayonnement électromagnétique de nature analogue aux ondes radio, antennes téléphoniques, téléphones portables, micro-ondes, etc... qui sont affectés d'incertitudes, sans que rien soit scientifiquement prouvé jusqu'à présent... NON. L'énergie solaire est notre bien fondamental et nous en recevons plus chaque année que toute l'énergie que nous produisons. Sa transformation en courant électrique continu, sa conversion en courant alternatif et son injection dans le réseau de distribution électrique n'ont rien à voir avec des ondes électromagnétiques.
    Le solaire thermique est une autre façon de capter l'énergie du soleil et même de la stocker en chauffant un ballon d'eau chaude ce qui économise l'électricité si on chauffe ce ballon la nuit. On pourrait aussi le faire avec le photovoltaïque mais vu le rendement global de la conversion de l'énergie du soleil en énergie électrique de 12-14%, cela n'est pas techniquement rentable par rapport au solaire thermique. D'autre part, le dispositif EDF impose soit un système PV raccordé au réseau, soit un système autonome. Avec le système raccordé au réseau on ne peut pas utiliser l'énergie PV pour soi.

    RépondreSupprimer
  10. Désinformation veut il dire autre information ?
    Alors voici une autre information apportée par un installateur de PV qui ne peut que retenir notre attention. En tout cas, cette nouvelle information me fait hésiter dans la confiance à donner aux installateurs.

    lire :

    "Comme je l'ai expliqué dans mon message les fabricants proposent depuis peu en option un bac faisant office de cage de Farraday.
    La pluspart du temps celui ci n'est pas proposé par l'installateur pour ne pas perdre le marché et par manque d'information à ce sujet, le mutisme des fabricants correspond à celui du Lobby du téléphone portable et de bien d'autre.
    Pour le fabricant étant donné qu'il à mis à disposition un système de protection il se couvre de tout problème à venir, le fautif sera l'installateur si il ne l'a pas proposé, si il l'a mis en option sur son devis ce sera à la responsabilité du client final si il ne l'a pas pris.
    en ce qui concerne le feuillard d'isolant il ne peut être mis à la terre car il sagit d'un film d'aluminium plastifié."

    sylvain

    RépondreSupprimer
  11. Voici le site auquel fait référence Sylvain Scant en insistant comme à son habitude - car il faut toujours qu'il ait le dernier mot (cf. par ailleurs les posts et diatribes que je suis obligé de supprimer). Cliquer. C'est bien l'exemple des excès de l'Internet cad. la possibilité pour tout un chacun de s'exprimer sur tout sans aucune compétence technique. Il y a de tout et n'importe quoi dans ce forum y compris les choses justes. Dans des domaines pointus comme celui-là il faut se garder de donner un avis car seuls des spécialistes du sujet sont compétents pour le faire.

    RépondreSupprimer
  12. Comme chacun peut le voir, Sylvain Scant a fait "copier/coller" d'un élément de ce forum et l'a mis en commentaire sans citer la source cad. le forum en question. Il faut laisser à chacun la possibilité de voir la totalité du forum et de se former son opinion. D'accord pour ne pas vivre dans une bulle sans contradicteurs, mais choisir seulement un avis dans un forum où il y en a des dizaines.... C'est intellectuellement incorrect.

    RépondreSupprimer
  13. Bien sur qu'il s'agit d'un copié collé. Je ne l'ai jamais caché. Mais si on ne peut plus donner un avis dont la source vient tout de même d'un technicien, alors chez vous Pierre, c'est les deux à la fois, c'est à dire "fermes ta gueule" et "causes toujours", laisse la pensée dominante des technocrates acheter le sable quand hier on leur a offert le désert. Vous savez, hier ceux qui dénonçaient l'amiante trouvaient sur leur chemin les même barrières de braves gens détenant la soi disant vérité. Dernier mot ? c'est dimanche, je m'en tiens au dernier pot !!

    RépondreSupprimer
  14. Voici le site auquel fait référence Sylvain en insistant comme à son habitude - car il faut toujours qu'il ait le dernier mot (cf. par ailleurs les posts et diatribes que je suis obligé de supprimer). Cliquer. C'est bien l'exemple des excès de l'Internet cad. la possibilité pour tout un chacun de s'exprimer sur tout sans aucune compétence technique. Il y a de tout et n'importe quoi dans ce forum y compris les choses justes. Dans des domaines pointus comme celui-là il faut se garder de donner un avis car seuls des spécialistes du sujet sont compétents pour le faire.

    RépondreSupprimer
  15. Ne comparons pas l'amiante, un minéral dont l'effet sur le système pulmonaire était inconnu, ni la silice finement disséminée dans le charbon qui donnait la silicose... ni les rayons X... à la conversion du rayonnement solaire, un flux de photons, en énergie électrique c'est à dire un flux d'électrons... Je lis Albert Einstein, Max Planck, Dirac, la théorie corpusculaire de la lumière, etc. c'est pas la même chose! Mais c'est auprès des scientifiques qu'il faut s'informer; pas au blog du café du commerce, ni auprès de Sylvain! En matière sociale et de relations humaines, en matière d'économie et de pouvoir d'achat, chacun peut s'exprimer avec autant de compétence que n'importe quel "expert", mais dans un domaine comme celui du PV solaire fions nous aux experts qui travaillent tous les jours depuis des années sur le sujet... Voir ce site.

    RépondreSupprimer
  16. Bravo pour le commentaire de pierre ce site n'est valable que pour le pays de Fayence et non pour des réglements de compte Scanno Brogli Komaroff .
    Que "SC" ouvre un site pour les ingénieurs Adrechois ,et qu'il ne nous "gonfle pas avec ses problémes perso " zut flute et c....
    Bientôt nous parlerons de Cannes avec sa PM ou de Toulon et ses gravats.

    RépondreSupprimer
  17. Pierre, vote âge vous a fait connaitre le grand "boum" de l'amiante. A l'époque, les experts scientifiques dont vous causez ne voyaient pas dans l'amiante un quelconque inconvénient à la santé.
    Alors, nous fier aux experts, sans moi. C'est mon dernier mot sur ce sujet scientifique auquel le citoyen n'aurait pas droit de cité.(heureusement avec les ogm, les citoyens non scientifiques ont soulevé le rat du maïs !!)
    bref, votre dernier commentaire, avec tout le respect que je vous dois, est un bel exemple d'exemplarité, un super exemple de ce qu'est la démocratie selon ratclif, un excellent exemple de supériorité de matière grise !!

    RépondreSupprimer
  18. Vous ne comprenez pas ce que j'ai voulu dire! Comment voulez-vous avoir un avis, utile pour nos semblables, dans un domaine de connaissances qui requiert formation spécifique, travail, expérience et confrontation avec d'autres spécialistes du même domaine? Mathématiques, physique, chimie, etc. Le peu que je sais et que je comprenne du sujet, je le dois à de tels spécialistes qui y ont consacré une grande partie de leur vie active. Et encore, pour les comprendre, je dois avoir aussi les connaissances de base nécessaires. La vulgarisation a ses limites...

    RépondreSupprimer
  19. vous ne comprenez pas non plus. Si vous vous souvenez, j'ai fait part dans un post que je souhaitais installer du photovoltaïque chez moi. J'ai fait faire 5 devis. Aucun des candidats à l'installation ne m'a parlé du film de protection. D'où mon étonnement, d'où ma prudence, d'où le débat que j'ai voulu ouvrir sur le sujet pour avoir plusieurs avis justement scientifiques mais auss techniques.
    SYLVAIN

    RépondreSupprimer
  20. Puisque vous voulez continuer.... il faut lire ceci. Dans le cas du PV solaire il n'y a pas de champ électrique en mouvement, donc pas de champ magnétique.

    RépondreSupprimer
  21. Dans l'instruction, par les services de l'Etat, de notre projet communal, je vois affleurer des tendances qui vont se formaliser dans un second temps : à l'échelle de l'Est-Var, nous sommes le projet le plus avancé, et nous essuyons donc un peu les plâtres administratif. Ceux qui sont intervenus ici seront sans doute satisfaits de voir que l'Etat s'organise pour conjurer le plus possible l'apparition intempestive de ce type de structures dans des zones agricoles, et dans des zones à trop forte co-visibilité. De ce point de vue, notre ancienne décharge, clairière dans un bois, offre un espace bien adapté.

    François Cavallier

    RépondreSupprimer
  22. le photovoltaïque réduit il l'effet de serre ?
    l'avis d'un scientifique

    http://www.manicore.com/documentation/solaire.html

    RépondreSupprimer
  23. Le site de Jean Marc Jancovici est une de mes sources privilégiées. Les pages qu'il consacre au PV solaire sont ici comme le signale le commentaire précédent. Jean Marc Jancovici dit bien sûr que le PV solaire ne produit pas de gaz à effet de serre (à la réserve près de l'extraction minière, de l'enrichissement du minerai et de la production des modules); mais il met surtout en évidence l'effet de taille faible de cette énergie par rapport aux besoins d'énergie et au total de l'énergie électrique consommée et produite (ses ordres de grandeur). Petite précision: Jean Marc Jancovici n'est pas un scientifique mais un ingénieur comme il le dit lui-même et par sa formation de base scientifique, il a la capacité de comprendre et d'exposer les recherches et résultats des scientifiques, ce qu'il fait en &tant prof à l'X et à l'école des Mines (voir ici son cours sur l'énergie à l'EMP). Je me suis inspiré dans mon article de http://www.manicore.com/documentation/solaire.html mais j'en ai modifié des chiffres pour tenir compte de l'évolution technique dans les rendements des modules solaires car son article date de 2000 remanié en 2003.

    RépondreSupprimer
  24. son analyse est assez controversée par la publicité. Le nucléaire paraît mieux placé. L'éolien est même marginal

    RépondreSupprimer
  25. Sous le Général de Gaulle dans les années 1960, la France a fait le choix du nucléaire pour avoir la bombe atomique; l'équipement du pays en nucléaire civil pour la production d'électricité en est resulté. Aujourd'hui le nucléaire c'est 85% de la production d'électricité et 40% de la production d'énergie primaire. Alors comment ferait-on sans le nucléaire? Voir ce dossier.

    RépondreSupprimer
  26. A non pierre pas de centrale a Fonsante cela risque de rendre l'eau du lac plus chaude et impropre aux pêcheurs de carpes .

    RépondreSupprimer
  27. c'est de l'humour ça? une ferme solaire ne produit pas d'eau chaude; pas besoin de refroidir! seulement de l'électricité!

    RépondreSupprimer
  28. @CL à propos de la ferme PV d'Eneryo à Callian
    Dommage (pour moi) que cette fois encore! nous n'ayons pas réussi à communiquer; nos postures semblent si éloignées; quoique....
    Je voulais attirer votre attention sur le fait (que j'ai mis moi aussi du temps à découvrir) que le photovoltaïque est financé par la collectivité sous la forme de prélèvements fiscaux; il en va ainsi des ménages avec leurs installations sur les toits de 2.8kW maxi - produisant par an de l'ordre de 2800kWh (1OOOh-1200h/an) qu'EDF rachète 0.58€/kWh alors que le coût moyen de production toutes sources confondues est de #0.07€/kWh et que l'État a financé en partie en investissement via l'ADEME. Il en va aussi des fermes PV des entreprises comme Eneryo, Solaire Direct (Vinon sur Verdon) et autres dont le kWh est racheté 0.32€/kWh. Cela relève de l'objectif 20% de renouvelables dans le mix énergie primaire pour la production électrique, de la décentralisation de la production et du "small is better today" et de la volonté d'être présent sur la technologie du PV.
    Qui paie la différence cad. le surcoût entre le coût moyen de 0.07€/kWh et les 0.58€/kWh des ménages et les 0.32€/kWh des entreprises? L'État, à travers la CSPE "charge de Service Public d’Electricité" payée par les ménages et les entreprises productrices en cogénération et les DNN Distributeurs non nationalisés. Les communes elles, perçoivent des redevances locatives comme ce sera le cas de Callian avec 350k€/an de bail du terrain et de la taxe territoriale qui est encore incertaine en montant puisqu'on ne connaît pas la valeur ajoutée qui sera générée. Ces ressources fiscales des communes ayant des fermes PV, sont donc des taxes prélevées sur les ménages et les entreprises. Pour l'heure donc, le PV est un consommateur de richesse produite (valeur ajoutée dans le PIB), non un producteur.
    Tout ceci est expliqué dans les liens suivants:
    http://paysdefayence.free.fr/Callian/eneryo/index.htm
    http://paysdefayence.free.fr/Callian/eneryo/16052009/main3.htm
    http://www.atee.fr/news/fullstory.php/aid/304/Pourquoi_une_obligation_d_achat_de_l__E9lectricit_E9_produite_par_cog_E9n_E9ration__suite_.html
    Ces considérations n'ont pas pour but de critiquer le développement du PV mais de comprendre les différents éléments et enjeux pour en faciliter l'acceptation.

    Puisque vos fonctions actuelles vous mettent en position d'observateur et acteur priviliégié d'un pays de notre région PACA, je serais heureux de vous écouter à propos de la gouvernance de notre CdC. Que pensez vous de la formulation de l'objectif à atteindre - non spécifié à présent - continuer la croissance de la population et comment? ou s'arrêter et comment?

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.