jeudi, juillet 25, 2019

Canicule, changement climatique, eau, agriculture... quid en pays de Fayence?

Aujourd'hui panne de courant à Callian de 10h à 16h: quartiers la Ferrage, l'Establerie et tout le haut de Callian. Les frigos et congélateurs n'ont pas aimé. Pourquoi cette panne le jour le plus chaud de la canicule?  Je me renseigne...
Mais on nous prédit des canicules de plus en plus fréquentes et sévères d'ici 2050!  Ceux qui dénient, les "deniers" se font moins entendre. Le CO2 si bénéfique pour les plantes par la photosynthèse ne donnera rien s'il n'y a pas d'eau (sécheresse) lorsque les plantes en ont besoin. Cf. les pins virant au jaune dans notre arrière pays. Nous devons impérativement nous adapter dès maintenant au changement climatique, au niveau local de notre  pays de Fayence. Climatisation, eau, agriculture ....

Voici deux articles à lire: l'un de Valérie Masson-Delmotte paléoclimatologue directrice de recherche au CEA et co-présidente du groupe nᵒ 1 du GIEC depuis 2015. "il y aura deux fois plus de canicules en 2050" LIEN.  L'autre de Chantal Gascuel directrice de recherche à l'INRA "les vagues de chaleur fragilisent l'agriculture et le cycle du vivant" LIEN. A la lecture de cet article, je vois que l'idée d'une retenue d'eau sur la Siagnole que j'ai évoquée dans un billet précédent est une fausse bonne idée.

Quant à la climatisation, jusque maintenant principalement utilisée l'hiver, il va falloir aussi l'utiliser l'été. Evidemment isoler les bâtiments qui peuvent l'être, doit être poursuivie impérativement... Mais on n'échappera pas à de la climatisation. Donc mix énergétique électricité:     le nucléaire et les énergies renouvelables, dont le photovoltaïque sur les toits, et de préférence non raccordé au réseau comme en Nouvelle-Zélande..  J'ai proposé depuis plus d'un an d'équiper la toiture des bâtiments du marché paysan  en photovoltaïque et   des aires de stationnement équipés de chargeurs.... propositions balayées d'un revers de main par le propriétaire des lieux.
Notre pays de Fayence est en retard de plusieurs décennies sur l'évolution des choses. Urbanisation strictement dédiée à l'habitat diffus en périphérie des villages, ce qui donne à chacun - y compris moi - le sentiment de pouvoir vivre à l'écart de ce qui se passe...Cf  Yves Cochet et sa ferme de 7ha en Bretagne   "collapsologie" cad. après moi le déluge.
Mais toutes les nuisances se concentrent depuis des années dans la plaine avec un développement économique non maitrisé ni dirigé, et un manque total d'aménagement de l'espace pour le partage entre usagers de la route, piétons et cyclistes. Tout l'enjeu des municipales de 2020 doit se jouer sur ces thèmes. J'attends la communication des candidats.

2 commentaires:

  1. et pourtant... juste à côté... un champ de capteurs solaire !

    RépondreSupprimer
  2. Le pilotage sans visibilité de nos élus -au niveau départemental et régional est bien traduit dans vos constatations concernant l'aménagement des zones d'activités et ou d'urbanisation de notre canton. Jamais j'entend parler de projets fondamentaux d'avenir comme
    1/ création et aménagement des voies de circulation
    2/ Obligation de construire avec des panneaux solaires
    3/ Construction de retenues d'eau pour stocker en hiver l'arrosage de l'été!

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.